Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait


Un Marx libéral ?

Les principaux éléments de l’économie marxiste se trouvent chez John Stuart Mill, qui a ajouté aux erreurs de Ricardo et Malthus dont il prend la suite.

Lire la suite...
liberté | responsabilité, Developpement Omnis Coloris
Signer le Manifeste
  1. Français, retrouvons nos libertés !

    Nous cherchons comme vous comment retrouver confiance, prospérité et dignité.

    Nous constatons comme vous que la situation de la France est grave : une faillite économique indigne d'un grand pays qui a pu servir de modèle dans un lointain passé, grâce aux talents de ses habitants, à leurs traditions, à leur goût de l'effort ; mais aussi des tensions sociales très vives qui créent dans la vie de chacun un sentiment d'inquiétude et même de crainte ; mais encore une crise morale qui menace la famille, l’école et la vie publique et banalise l’irresponsabilité, la violence et la corruption.

    Nous estimons de notre devoir d’affirmer nos convictions et de proposer les directions qu'il conviendrait de prendre pour rendre aux Français non seulement plus de bien être personnel, mais aussi un environnement plus harmonieux dans leur vie de tous les jours. Nous le faisons avec l'espoir de réunir autour de ces perspectives nouvelles un grand nombre d’entre vous ; que souffle un vent nouveau sur notre vie publique !

    Nous dénonçons la racine de tous nos maux : la France est devenue malheureusement une sorte de laboratoire du socialisme et tous les gouvernements qui se sont succédés ont enfoncé le pays dans cette voie. L’expérience nous apprend que partout et toujours dans le monde, l’étatisme et le collectivisme se traduisent par des échecs éclatants et des drames humains. La même expérience nous enseigne qu’en France comme ailleurs il est possible de restaurer l’efficacité, la confiance et l’harmonie quand on a la volonté et le courage de rompre avec des politiques à courte vue, démagogiques et incohérentes, comme celles qu’ont menées depuis des décennies nos gouvernants, qu’ils soient dits de droite ou de gauche.

    Nous savons que cette expérience ne fait d'ailleurs que conforter ce qu'un raisonnement rigoureux permet facilement de comprendre : lorsque les êtres humains sont libres d'agir, de travailler, d'entreprendre, d'innover, de disposer du fruit de leurs efforts et de leurs apports, ils peuvent réaliser leurs projets et la prospérité en est une conséquence nécessaire. Mais lorsqu'ils sont écrasés d'impôts, paralysés par des règlementations innombrables, complexes et toujours changeantes, contraints dans leur vie privée, leur vie professionnelle, leurs capacités à agir et leurs motivations sont détruites.

    Nous affirmons par conséquent que la seule solution qui s’impose est de retrouver nos libertés, en réduisant de manière rapide et profonde tous les prélèvements obligatoires confiscatoires et en supprimant un grand nombre de lois et règlementations, ce qui implique une redéfinition des missions de l’Etat et de la place de la politique dans la société.

    Nous invitons ceux qui partagent cette opinion à aller vers tous les Français que la culture de l'interventionnisme étatique et la pensée unique ont trompés. Ils s'éveillent maintenant, sceptiques ou résignés et désorientés par le tintamarre de la société politique. Notre devoir commun est de leur dire sans crainte, sans esprit partisan, qu’il existe une seule voie ouverte et désirable : le chemin de la liberté.

    Nous manifestons notre foi et notre détermination : ensemble retrouvons nos libertés !

  2. Les dix points importants de ce Manifeste

    1. Notre pays est confronté à une crise non seulement économique, mais aussi sociale et morale : irresponsabilité, violence, corruption (§1)

    2. Il est de notre devoir d’exprimer des convictions claires. Ne rien faire c’est laisser faire. La « trahison des clercs » a permis l’expansion des totalitarismes dans les années 1930 : personne n’a voulu voir ou n’a osé parler (§2)

    3. Beaucoup de pays ont renoué avec les idées de la liberté. Pourquoi pas chez nous ? (§2)

    4. La racine de tous nos maux : étatisme et collectivisme, mis en œuvre par tous les gouvernements successifs (§3)

    5. La liberté stimule l’activité et épanouit l’être humain (§4)

    6. Les impôts et réglementations, les contraintes subies dans sa vie privée et professionnelle détruisent l’initiative et la motivation de l’être humain (§4)

    7. La solution : désétatiser et dépolitiser la France, réduire les prélèvements et les règlementations, et pour ce faire ramener l’Etat à ses missions véritables et réduire la place de la politique dans la société (§5)

    8. Aller vers les Français, aujourd’hui résignés et désintéressés, qui ne trouvent aucune réponse dans les projets et discours de la classe politique (§6)

    9. Démontrer qu’entre le nationalisme dirigiste et le socialisme collectiviste, il y a une troisième voie : celle de la liberté. C’est celle qu’ont empruntée les pays sortis de la crise (§6)

    10. Ensemble nous pouvons agir efficacement en affirmant notre foi et notre détermination (§7)

    Ce Manifeste sera présenté à la presse dès que possible. Il est dès à présent ouvert à votre signature.

  3. Nom(*)
    Veuillez renseigner votre Nom
  4. Prénom(*)
    Veuillez renseigner votre Prénom
  5. Adresse 1(*)
    Veuillez renseigner votre adresse
  6. Adresse 2
    INVALIDINPUT
  7. Code Postal(*)
    Veuillez renseigner votre code postal
  8. Ville(*)
    Veuillez renseigner votre ville
  9. E-mail(*)
    Adresse mail invalide
  10. CAPTCHA
    CAPTCHA
    Votre saisie ne correspond pas aux caractères dans l'image.
  11. Signer

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres