Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

 

D’Aristote à René Girard, ils ont abordé les thèmes de l’éternel humain : la nature de l’homme, son destin, sa conscience, la liberté, le pouvoir, la religion, la vie, la vérité, etc. Dans une société où le paraître l’emporte largement sur l’être, se rapprocher des philosophes nous aide à retrouver ce qui importe à long terme, ce qui est le fond de notre humanité et ce qui donne valeur à notre liberté.

64 pages, 30 portraits, 5€

Bulletin de commande

 

Portait

La modernité de Bastiat

Les tout derniers développements de la science économique se trouvent entières dans l’œuvre de Bastiat : il a été précurseur de l’école du « public choice » (Buchanan), de l’analyse des institutions (Hayek), de la théorie des droits de propriété (Alchian, Demsetz).

Lire la suite...
liberté | responsabilité, Developpement Omnis Coloris
L’adoxalisme de l’UMP lui vaut une posture incohérente PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 04 Février 2015 00:00

Difficile de définir une position commune quand on n’a pas de doctrine

 

Les élections du Doubs ont déclenché une belle cacophonie à l’UMP avant la réunion du comité central ce soir même. Le chef était plutôt gêné et son étoile a pâli. NKM, première vice présidente, dont tout le monde sait qu’elle est écolo-gauchiste, voulait le « Front Républicain » tandis que Wauquiez et Bertrand choisissait le ni-ni et l’abstention. Le Maire, quant à lui, respectait les électeurs du Front, un tiers des votants que l’on ne peut écarter du jeu démocratique. Quant à l’UDI, elle s’est déclarée par le truchement du président Lagarde, en recherche d’alliance électorale avec l’UMPS.

Il faut dire que la défaite du candidat UMP était inattendue et que le PS a bénéficié de l’actuelle cote d’amour du Président et du Premier Ministre.

Le trouble et l’impuissance de l’état major de l’UMP devraient alerter les adhérents de ce parti, mais alertent aussi les libéraux et tous les Français désabusés de la classe politique parce que c’est en vain qu’ils attendent depuis des mois qu’il y ait enfin quelque doctrine et quelque programme sérieux. Au sein de l’UMP, il y a autant de « sensibilités » que de leaders. La seule chose qui fait accord c’est que Sarkozy est le Président, qui n’est d’ailleurs pas aimé de tout le monde. Alain Jupé a pris les devants et se situe évidemment dans la tradition gaulliste du Front Républicain. Mais c’est toujours le vide intellectuel qui règne à l’UMP, où l’on attend sans doute les choix d’investitures pour les prochaines cantonales.

Finalement le Comité a tranché : liberté aux citoyens, pas de consigne de vote – c’est bien le moins que l’on pouvait attendre d’un parti sans vision d’avenir, sans choix de société et, bientôt, sans électeur.

 
More Articles :

» Apaisée ou assommée ?

La France sort de la canicule électorale. Dans quel état ? Apaisée, rassurée par la perspective d’un Président qui a « réussi son pari » et qui dispose des moyens institutionnels qui annonceraient des réformes décisives ? Assommée,...

» Les Etats-Unis de retour au Moyen Orient

Mais que veut et que peut y faire Donald Trump ?

» En France la justice est expéditive depuis deux siècles

La Constitution de la 5ème République et l’ENM ont aggravé la situation

» Penelopegate : il y a bien un « coup d’Etat institutionnel »

D’éminents juristes relèvent de graves manquements à l’état de droit Les sommes perçues par la famille Fillon ont étonné voire scandalisé nombre de Français. D’autres ont réagi à l’accusation d’emplois fictifs. Mais peu de gens...

» Trump, un Président français ?

Il ignore qu’aux Etats Unis le Président peut s’incliner devant les juges

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres