Réflexion économique et Action politique PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 01 Septembre 1994 14:18
XVIIème UNIVERSITE D'ETE
de la
NOUVELLE ECONOMIE
19 - 24 Septembre 1994
Aix-en-Provence
REFLEXION ECONOMIQUE
ET
ACTION POLITIQUE

"Les idées mènent le monde", disait Keynes dans les années 30. Et de fait, les idéees keynésiennes ont inspiré la plupart des gouvernements occidentaux pendant presque un demi-siècle. Mais aujourd'hui, on observe une apparente désaffection des hommes politiques pour ce qu'ils appellent le "dogmatisme", auquel ils préfèrent le "pragmatisme".

On peut alors se poser trois questions :
- Les hommes politiques ont-ils intérêt ou non à professer une doctrine économique ?
- Quelle a été l'influence réelle des grands messages intellectuels (Mises, Hayek, Friedman, Keynes) sur les orientations politiques vécues depuis dix ans : Reaganomics, Thatchérisme, société d'économie mixte, transition au marché, économie socialiste de marché.
- La réflexion économique peut-elle éclairer l'action politique dans un proche avenir, dominé dans la plupart des pays par des choix électoraux décisifs sur fond de stagnation et de chômage ? Qu'est-ce que les libéraux ont à dire aux peuples concernés et à leurs dirigeants présents et futurs ?

Pour répondre à ces trois questions, des économistes bien sûr, mais aussi des spécialistes de science politique, des historiens et des philosophes présenteront leur analyse, tandis que quelques auteurs de la politique contemporaine apporteront leur témoignage ou exposeront leurs projets.

PROGRAMME DES JOURNEES
Mise à jour le Vendredi, 26 Juillet 2013 08:55
 

Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2012 l’ALEPS lance « clandestinement » une série de videos et d’articles sur le site d’un mystérieux« le candidat libre ». Le candidat ne propose ni vision d’ensemble de la société, ni programme politique, mais une solution libérale et argumentée sur sept sujets : le salaire complet, les retraites, les impôts, le logement, l’école, la réglementation, le referendum d’initiative populaire. Le site est aujourd’hui clos, mais son contenu a été conservé sous DVD.


2012, 5€

Bulletin de commande

Catalogue de la Sefel

Revue des Livres

Jacques Garello

Comment sauver vos retraites

L’ouvrage est sorti des presses jeudi 28 novembr...

Olivier Marteau

L’étrange défaite de la France dans la mondial...

Evidemment, cette défaite est masquée par les qu...

Portait

La propriété c’est le vol

« Il ne se dit pas en un siècle une formule aussi éblouissante. Je la tiens pour un trésor plus grand que toute la fortune des Rothschild ». C’est en ces termes et en toute humilité que Proudhon a commenté le slogan qu’il avait inventé, mais dont on sait maintenant qu’il n’était qu’un slogan. En effet, pour qu’il y ait vol, il faut qu’il y ait propriété. Mais peu importe : le slogan a fait passer Proudhon pour l’un des maîtres à penser du socialisme français. Son amitié étroite avec Karl Marx renforce cette réputation, en dépit de la brouille qui séparera définitivement les deux hommes en 1846 (quand Marx parlera de « misère de la philosophie » à propos de l’ouvrage de Proudhon « Philosophie de la misère ». Marx n’aura qu’aversion pour le socialisme français, purement animé par de bons sentiments, et ignorant de la science économique.

Lire la suite...