Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

En 2007, l’ALEPS décide douze thinks-tanks libéraux français à proposer en commun un « Guide du candidat ». Six chapitres s’adressent respectivement au chômeur, au contribuable, à l’assuré social, à l’écolier, au citoyen et à l’Européen. Une grille permet de noter  les programmes des divers candidats. Sur 180 points théoriques, le premier est arrivé à 80 points, et Ségolène Royal à 5. On savait déjà que Nicolas Sarkozy ne serait pas libéral.
 

63 pages, gratuit

Bulletin de commande

Portait

 

Economiste classique

Contresens sur la valeur travail

Adam Smith avait créé une ambiguïté en juxtaposant trois lectures de la valeur travail : travail incorporé, travail épargné, travail échangé. Ricardo va lever l’incertitude en choisissant la valeur du travail incorporé, malheureusement la mauvaise !

Lire la suite...
Wauquiez : unir la droite n’a pas de sens PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 15 Octobre 2017 00:00

Laurent Wauquiez sera sans doute élu à la tête des Républicains en décembre. Il est cependant l’objet de nombreuses critiques dans son parti parce qu’il se situe trop à droite, ce qui ne plaît ni aux centristes jupéistes ni aux sarkoziens gaullistes.

 

Si l’on raisonne classiquement en termes politiques et électoraux Wauquiez n’a pas tort de chercher à rassembler les brebis qui s’étaient perdues dans le Front National. Il ne fait aucun doute en effet qu’une large partie de l’électorat de Marine Le Pen est venue de la droite la plus conservatrice, qui a enfin découvert qu’on les a bernés en introduisant le loup Philippot dans la bergerie, et que les attaques de la présidente elle-même contre la mondialisation, la finance, le « grand capital » et l’Europe ressemblaient étrangement à ceux de Mélanchon, aux immigrés près.

Si l’on raisonne en termes doctrinaux et prospectifs, Wauquiez n’apportera rien à la cause libérale. La « droite française » n’a signifié à cette heure que l’étatisme le plus poussé, dans la tradition bonapartiste, légitimiste et gaulliste, et cet « Etat fort » est devenu socialiste quand il s’est mué en Etat Providence depuis 1945. Laurent Wauquiez a toujours pris soin de marquer son attachement au « modèle social français ». Une fois de plus rappelons que les progrès du collectivisme en France n’ont pas été l’apanage de la « gauche », mais tout autant de la droite.

Il arrivera bien un temps où les Français se rendront enfin à la réalité : refuser les politiques socialistes de droite comme de gauche, et ouvrir la voie libérale, la seule qui soit à la fois adaptée à la mondialisation économique et à l’éthique de liberté et de dignité de la personne humaine. Les Républicains, Laurent Wauquiez en tête, seront-ils en avance sur ce temps ? Peuvent-ils entendre le message des libéraux ? Pour l’instant,  se borner à réunir la droite n’a pas vraiment de sens.

 

 
More Articles :

» Les abstentionnistes avaient leurs raisons

Leurs raisons n’étaient pas toujours raisonnables, mais tous les abstentionnistes avaient une bonne raison de ne pas voter au premier tour. La raison voudrait maintenant qu’ils se déplacent dimanche prochain. 

» Les Britanniques vont voter jeudi : quels enjeux ?

La sécurité au cœur de la campagne, mais aussi la percée d’une gauche extrême

» Garder son sang froid

Un grand nombre de Français sont persuadés qu’une lame de fond va donner au Président une majorité absolue, ou relative (base de quelques tractations ou trahisons ponctuelles). Je comprends leur pronostic, mais il est à mon sens...

» Un triste gouvernement centriste

Sans surprise le gouvernement provisoire de la République Française sera centriste. Centriste dans notre pays, c’est être à la gauche de la droite, qui est déjà à gauche. On est donc dans la pure logique macronienne : ni droite ni gauche,...

» Tâche immense

Victoire ou triomphe ?Emmanuel Macron a remporté une victoire   attendue, mais sans panache puisque les jeux étaient faits d’avance avec le ralliement des Républicains, des Centristes et des Socialistes, et la grande peur de « l’extrême...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1340 du 8 novembre 2017

Editorial : Harcèlement : plan d’urgence ou profonde conversion ?
Actualité
:
Macron : 6 mois de théâtre - Trump : un an de «bashing» - Le vrai scandale des «Paradise Papers» - Hulot : 6 mois de recul
Connaissance du libéralisme :
La dévolution des biens matériels
Lu pour Vous :
Le bulletin de l’ALEPS


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...