Commandez

Catalogue de la Sefel l www.libres.org

A l’occasion du bicentenaire d’Alexis de Tocqueville et de la 28ème Université d’Eté de la Nouvelle Economie (2005), l’ALEPS plaide pour le retour de la société civile :
« Beaucoup de nos contemporains ne font plus confiance à la société politique pour surmonter la crise économique, sociale et morale qui frappe le pays. Alors, ne serait-il pas temps de se tourner vers la société civile ? Mais où est-elle ? Que fait-elle ? Que pourrait-elle faire ? » Et aujourd’hui ?
 

55 pages, gratuit

Bulletin de commande

 

Portait

Le fondateur de l’école autrichienne

Carl Menger est souvent associé à Stanley Jevons et Léon Walras comme l’un des piliers de la « révolution marginaliste » qui a fait rupture avec le classicisme anglais de Ricardo et Mill. Il est vrai qu’il cherche, comme ses contemporains, à rendre compte de la rationalité des choix individuels.

Lire la suite...
Pierre Bergé : la gauche caviar ? PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 11 Septembre 2017 00:00

C’est une des facettes de cette surprenante personnalité disparue vendredi dernier.

Homme d’affaires, mécène, industriel, homme de presse, mais aussi « celui qui incarnait pour beaucoup une certaine « gauche caviar » : tel est le tableau qui dépeint feu Pierre Bergé dans Les Echos de ce matin (11 septembre). Il faut absolument lire cet article pour connaître dans le détail l’édifiante biographie du défunt.

 

L’article rédigé par Véronique Richebois, Cécilia Delporte et Xavier Lecoeur, éclaire d’une lumière très crue le parcours de Pierre Bergé. Tout en gardant une certaine réserve, les auteurs font allusion à « la gauche caviar ». Caviar pour la fortune accumulée (parfois de manière contestable). Mais Gauche assurément, puisque Pierre Bergé, par le truchement de Jack Lang, a eu une influence certaine sur François Mitterrand, qu’il a accompagné dans ses dernières années. Pierre Bergé a d’ailleurs présidé la « Fondation Mitterrand » dès sa création. Il aurait persuadé Le Président de prendre ses distances avec Rocard et Jospin. Cependant les auteurs n’ont pas rappelé que Pierre Bergé a été l’un des tout premiers soutiens d’Emmanuel Macron, dont on peut être assuré qu’il n’appartient pas à la gauche caviar, puisqu’à ce qu’il dit il n’est pas de gauche (ni de droite).

 

 
More Articles :

» Angela Merkel lance sa campagne

Rien de révolutionnaire : elle garde un cap qui vaut le succès à son pays

» Un sommet européen pour rien

Bien accueilli, Emmanuel Macron n’a guère été suivi

» Theresa May à Paris

Cherche-t-elle un allié pour un Brexit adouci ?

» J – 5 : vote utile

Nous voici maintenant à cinq jours du premier tour. Sachons convaincre les électeurs autour de nous de l’enjeu des élections et de l’évidence d’un choix utile. 

» La culture française n’existe pas

C’est ce qu’a pu démontrer Emmanuel Macron à Marseille vendredi soir. Il a pu voir et saluer « des Arméniens, des Comoriens, des Italiens, des Algériens, des Sénégalais, des Maliens, encore des Sénégalais. bref : des Marseillais, des...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1340 du 8 novembre 2017

Editorial : Harcèlement : plan d’urgence ou profonde conversion ?
Actualité
:
Macron : 6 mois de théâtre - Trump : un an de «bashing» - Le vrai scandale des «Paradise Papers» - Hulot : 6 mois de recul
Connaissance du libéralisme :
La dévolution des biens matériels
Lu pour Vous :
Le bulletin de l’ALEPS


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...