Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Publication trimestrielle depuis plus de 40 ans, le Bulletin rend compte de la vie de l’ALEPS mais il propose aussi dans chacun de ses numéros plusieurs études de ses administrateurs, dont Fred Aftalion, Axel Arnoux, Jacqueline Balestier, Jean Philippe Feldmann, Georges Lane, Bertrand Lemennicier, Pascal Salin, Patrick Simon.

50 pages, Abonnement  annuel : 50€,  numéros anciens 5€ suivant disponibilité

Bulletin d'abonnement

Portait

L’économie est déséquilibre

Figure emblématique de l’école « autrichienne », ce professeur à l’Université de New York a développé l’idée de son maître Mises : l’économie est déséquilibre.

Lire la suite...
Feue la loi travail PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mercredi, 04 Mai 2016 00:00

Il serait temps d’en changer le nom : loi chômage ou loi couchée

 

Les jours à venir vont nous ménager d’agréables surprises à l’Assemblée Nationale. Christophe Sirugue, rapporteur du texte en lambeaux de la loi El Khomry, a fait son compte : manquent 40 voix. 40 = 49-3 c’est la nouvelle équation de Valls, qui pourtant n’aime pas passer en force.

Il faut dire que tout s’est ligué contre cette belle loi, saluée au départ avec un enthousiasme irréfléchi comme la totale réforme du Code du Travail. Les coups les plus rudes ont été portés par les syndicats choqués de se voir éliminés des entreprises qu’ils ont mises un demi-siècle à coloniser. Mais ensuite les jeunes, ces braves garçons et filles de l’UNEF, ont apporté leur écot, ce qui leur a permis de toucher à leur tour un écot sous forme d’allocation universitaire. Enfin, c’est Nuit De Boue qui a subjugué les médias et les forces de l’ordre, donnant à l’opposition à la loi son vrai visage : contre les réactionnaires et pour la lutte des classes.

Devant Nuit Debout, le pouvoir s’est couché, ce qui est signe d’une vraie démocratie. Donc le chômage pourra désormais s’inscrire dans une courbe ascendante à forte pente. La paix sociale aura pu renaître de ses cendres et de ses casses. La guerre civile n’est pas pour demain, à moins qu’il y ait un mort, tel jadis Malik Oussekine. A tout prendre il vaudrait mieux que ce soit un gendarme.

 
More Articles :

» De la communication à l’action

Je dirais plutôt : du mensonge à la réalité. S’agissant du Président, de son gouvernement, de sa vision européenne, les commentateurs ne manquent pas de souligner que le temps de la communication est terminé, il va falloir passer...

» Elargir ou approfondir ?

C’est le choix décisif que François Fillon doit faire dès maintenant, dans les tout prochains jours. Rassembler est évidemment un impératif non pas pour gagner en mai 2017 mais pour réussir le « changement de logiciel ». Mais qui...

» Les Français reprennent leur sort en mains

C’est à mon sens la grande et rassurante leçon de ce premier tour des primaires. Comme je n’ai cessé de le soutenir (c’est un des chapitres de mon « Vote libéral »), la société civile s’est réveillée dans notre pays et a fait...

» Voter, voter libéral, voter librement

Je m’exprime ici en mon nom personnel, et j’admets volontiers que vous ne soyez pas d’accord avec mon analyse et mes choix. Mais il serait hypocrite de ma part de me défiler au dernier moment, alors que vous avez compris depuis longtemps...

» Vote libéral : c’est difficile

J’ai écrit mon livre « Le Vote Libéral » avec deux intentions bien claires : affirmer que l’heure libérale approchait dans notre pays, expliquer qu’on peut presser le pas libéral en tirant parti et des primaires et des...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...