Commandez

Catalogue de la Sefel l www.libres.org

A l’occasion du bicentenaire d’Alexis de Tocqueville et de la 28ème Université d’Eté de la Nouvelle Economie (2005), l’ALEPS plaide pour le retour de la société civile :
« Beaucoup de nos contemporains ne font plus confiance à la société politique pour surmonter la crise économique, sociale et morale qui frappe le pays. Alors, ne serait-il pas temps de se tourner vers la société civile ? Mais où est-elle ? Que fait-elle ? Que pourrait-elle faire ? » Et aujourd’hui ?
 

55 pages, gratuit

Bulletin de commande

 

Portait

Les produits s’échangent contre les produits

Cette formule est aujourd’hui connue sous le nom de « loi de Say ».

Lire la suite...
Amérique Latine : les dictateurs marxistes en péril PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 09 Décembre 2015 00:00

Après l’Argentine, c’est le Venezuela qui se libère. Bientôt le Brésil et le Pérou

 

 

Nous avons salué et commenté la victoire de Mario Macri en Argentine il y a trois semaines, tout en rappelant que le nouveau Président aurait du mal à gouverner avec un parlement mis en place du temps de la dictature des Kichner. C’est maintenant du côté de Caracas que la gauche est malmenée. Pays d’élection du marxisme avec Hugo Chavez, le Venezuela s’est donné un parlement conservateur et le successeur de Chavez, Nicolas Madura, va devoir cohabiter avec ses adversaires – en attendant sans doute d’être contraint à la démission. Au Brésil, Dilma Rousseff, encore plus radicale que Lula Da Silva, est l’objet d’une procédure de destitution à la suite d’un énorme scandale qui la déshonore ainsi que la plupart de ses soutiens. Enfin, les prochaines élections péruviennes en avril vont sans doute porter au pouvoir Keiko Fujimori, fille de l’ancien président conservateur.

Certains évoquent la conjoncture économique pour expliquer cette révolution démocratique en Amérique Latine. Il est vrai que ces pays ont particulièrement souffert de la crise, qu’ils ont cru pouvoir régler avec une inondation monétaire. Le seul résultat a été une inflation galopante, la chute du pouvoir d’achat des plus pauvres. De plus, le partenaire privilégié de ces gouvernements a été la Chine, elle-même en difficulté et la baisse des cours mondiaux du pétrole et des minerais,  sources essentielles de la richesse nationale, a été le coup de grâce.

Mais les atteintes à la liberté, la corruption, l’insolence des nouveaux riches proches du pouvoir, ont également mis en doute les bienfaits de la révolution prolétarienne. La dénonciation de cette immoralité par un Pape argentin a sans doute impressionné les peuples, qui ont fini par se libérer de ces gouvernements incapables, corrompus et sanglants.

 
More Articles :

» La démocratie populaire à l’honneur au Vénézuela

Le dictateur Maduro refuse de se plier au verdict des urnes

» « Enterré dans les poubelles de l’histoire »

D’après Trotski ce triste sort guette tous les tyrans. Fidel Castro en était un

» Brésil : faut-il s’inquiéter?

La crise politique du Brésil aura-t-elle un impact économique important ? Les successeurs de Dilma Rousseff sont mal placés à tous points de vue. Or, le Brésil a un poids non négligeable dans la croissance mondiale, et l’anarchie...

» Castro fait à la France l’honneur de recevoir Hollande

Montoire : Hitler fait à la France l’honneur de rencontrer le Maréchal Pétain

» Le BRIC craque

BRIC : groupe de pays dits « émergents » composé du Brésil, de la Russie, de l’Inde et de la Chine. Un article des Echos jeudi dernier invitait à s’interroger et à s’inquiéter sur le sort du BRIC. En effet, depuis plusieurs mois les...

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...