Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Lettre hebdomadaire (40 numéros) qui est dans sa 31ème année : c’est le commentaire libéral de l’actualité économique, sociale et politique, en toute indépendance. C’est aussi une source d’information sur les idées de la liberté dans le monde entier. Editorial de Jacques Garello, chronique de conjoncture de Jean Yves Naudet, rubriques d’actualité, revue des livres, dossiers.

8 pages, Abonnement électronique (format pdf) 40 € (40 numéros par an)

Bulletin d'abonnement

Portait

L’économie mathématique

Les études d’ingénieur de Léon Walras l’ont conduit à rêver d’une science économique qui serait plus rigoureuse, parce qu’elle utiliserait un langage mathématique. Comme Jevons, Walras utilise le principe du « calcul à la marge » pour expliquer la logique des choix individuels.

Lire la suite...
Le calme olympien PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 17 Juin 2015 00:00

Il caractérise les comportements de Tsipras comme de ses créanciers

 

 

Faut-il s’attendre à un coup d’éclat après demain jeudi, lorsque les autorités européennes devront une nouvelle fois fixer leur position face à la Grèce ? Les Grecs seront-ils contraints d’abandonner l’Union et l’euro ? Ou bien va-t-on ouvrir une nouvelle négociation, après les dizaines qui se sont succédé en vain depuis l’élection de Tsipras ?

On comprendrait que l’impatience et l’honneur poussent les créanciers à renvoyer les Grecs à leur drachme. Non seulement Tsipras ne peut payer, ni ne le veut, mais il présente sans cesse des requêtes nouvelles : étaler la dette encore au-delà de 2016, rejeter les réformes exigées par la troïka et même puiser quelques milliards de plus (entre 7 et 16) dans la cagnotte du Fonds Européen de Stabilité Financière ! Le refus des réformes est à lui seul symptomatique, car la gestion des finances publiques est le nœud du problème : 80 % du budget est affecté au paiement des salaires et des retraites des fonctionnaires, ces retraites sont au même niveau que celles des salariés allemands ! Diminuer de 1 % du PIB chaque année les déficits publics, comme le demandent les partenaires de l’Euroland, est un effort irrecevable pour le peuple grec qui a tant souffert, plaide le premier ministre élu sur un programme démagogique.

Et pourtant, France et Allemagne ont une attitude compassionnelle à l’égard de Syriza et Tsipras. La crainte d’une explosion de l’euro est toujours dans les esprits, d’autant plus que les marchés financiers sont très « nerveux ». La chancelière, qui se veut gardienne de l’euro à tout prix, est en réalité très isolée dans son équipe, qui pourrait perdre son calme. D’autre part, les peuples qui ont consenti des efforts comme les Portugais, les Irlandais, voire les Italiens, accusent les Grecs de chantage. En fin de compte, il serait surprenant qu’un jugement définitif soit rendu jeudi. Les Grecs ont jusqu’à fin Juillet pour payer une nouvelle tranche…et pour se payer la tête des créanciers.

 
More Articles :

» Tous contre Valls

Mais tous, Valls compris, contre Fillon

» Primaires de la gauche à fleurets mouchetés

Pour l’instant les quatre « majeurs » se ménagent. Rendez-vous après demain.

» Les vœux de François Fillon

Aujourd’hui même le candidat de la droite a infléchi son discours

» A quoi jouent les candidats de la gauche ?

On a l’impression qu’ils sont suicidaires. Mais pas du tout !

» La campagne des régionales ne fait pas recette

Les résultats seraient-ils déjà acquis ? Rien de moins sûr

Nouvelle Lettre de la semaine


Au sommaire du n°1362 du 2 mai 2018

Editorial : Victoire des Black Blocks
Actualité
:
Cinquante ans plus tard - Service national : pour quelle nation ? - Peut-on faire confiance aux iraniens ? 
Connaissance du libéralisme :
La concurrence sauvage
Lu pour vous :
Bertrand Lemennicier, La nation, fétiche politique introuvable


Acheter le numéro

Revue des Livres

Jacques De Guenin

Œuvres complètes de Bastiat

Le livre à lire cette semaine n’est pas celui d...

Pascal Salin

FREDERIC BASTIAT PERE DE LA SCIENCE ECONOMIQUE MOD...

Vous pourrez tomber à votre tour sous le charme d...