Identification



Qui est en ligne ?

Nous avons 765 invités en ligne
Bienvenue sur www.libres.org
Manifeste PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction   
Jeudi, 14 Août 2014 17:04

Vous serez parmi les premiers à signer le Manifeste !

 

Quel Manifeste ? Son texte vous est proposé ici même. Son titre : Français, retrouvons nos libertés ! 

Pourquoi ? Parce que vous attendez en vain le seul changement que la classe politique, tous partis confondus, ignore ou rejette : rendre leur liberté aux Français. 

Pourquoi maintenant ? Parce que vous prouverez l’existence dans notre pays d’un courant de pensée puissant et cohérent au moment où candidats et partis se dispersent dans des réformes illusoires et des querelles de personnes. 

Comment ? En signant notre pétition ici même : JE SIGNE LE MANIFESTE

 
Ce qui va changer PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Lundi, 30 Juin 2014 00:00
Ne voyez-vous rien venir ?

Beaucoup de choses vont changer au cours des prochaines semaines. Sans doute, et contrairement à la décence, à la démocratie et à nos souhaits, n’y aura-t-il aucun changement au sommet de l’Etat. Malgré sa conversion spectaculaire à la sociale-démocratie, le Président ne démissionnera pas, tout en continuant à être critiqué par les gens de son bord. Les lois scélérates qui détruisent la famille, la vie, la sécurité seront toujours là, Madame Tobira et ses amis y veilleront. La croissance sera toujours « plate », ce qui explique le chômage, nous explique savamment Monsieur Sapin. Le redressement industriel de Monsieur Montebourg poursuivra son chemin grâce à une codification de la croissance : nous allons en sentir les premiers effets à la rentrée.

Lire la suite...
 
MEDECINE « GRATUITE » : TIERS PAYANT A 100 % PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jean Yves Naudet   
Mardi, 01 Juillet 2014 00:00

« Les Français ne paieront plus chez le médecin »

La formule est de Marisol Touraine, ministre de la santé, dans Le Monde daté du 20 juin. Milton Friedman avait dénoncé la pseudo-gratuité des services publics : « il n’y a pas de repas gratuit ». Il faut bien que quelqu’un paie. Mais qui, sinon les Français ? Le ministre veut dire qu’elle va généraliser le tiers-payant, brisant ainsi le dernier lien informant le patient du prix de la consultation. Jusque-là, c’était payant, mais remboursé ; désormais, voici que l’on veut réellement donner toutes les apparences de la gratuité aux actes médicaux : on enfonce volontairement les Français dans l’ignorance du vrai coût de la protection sociale. Une ignorance déjà organisée avec le mythe des « cotisations patronales ». 

Lire la suite...
 
Pour attirer les touristes étrangers PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction   
Mercredi, 02 Juillet 2014 00:00

Les taxes de séjour dans les hôtels français sont relevées par l’Assemblée

Lire la suite...
 
Arnaud Montebourg réinvente la croissance PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction   
Mercredi, 02 Juillet 2014 00:00

Il va dévoiler bientôt une loi sur la croissance et le pouvoir d’achat : génial !

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 20

Commandez

Catalogue de la SEFEL l www.libres.org

Ce livret destiné à des militants libéraux avait deux objectifs : d’une part, rappeler le contenu du contrat que des candidats libéraux devraient passer avec les électeurs, d’autre part, imaginer deux scénarios de l’alternance : la gauche reconduite en 2002 et en 2007, mais devenue libérale, ou la droite au pouvoir en 2002 et pour longtemps. En fait, la droite a gagné en 2002, mais le scénario « Thatcher » n’a jamais fonctionné, et la gauche reprend le pouvoir en 2012 !

21 pages, gratuit

Bulletin de commande

Catalogue de la Sefel

Revue des Livres

Jacques Garello

Comment sauver vos retraites

L’ouvrage est sorti des presses jeudi 28 novembr...

Olivier Marteau

L’étrange défaite de la France dans la mondial...

Evidemment, cette défaite est masquée par les qu...

Portait

Pourquoi la croissance de l’Etat ?

Au début du 20ème siècle, Adolph Wagner avait formulé une « loi économique » : les dépenses publiques occupent une proportion croissante du produit national. Une nation plus civilisée appelle un Etat plus dispendieux. Mais l’explication de la loi par « la civilisation » ou par les « défaillances du marché » paraît faible. James Buchanan va expliquer le mystère : si l’Etat dépense de plus en plus, c’est qu’il y a des gens qui ont intérêt à ces dépenses. James Buchanan, un siècle après Frédéric Bastiat, va donc s’interroger sur la logique du comportement de ceux qui prennent les décisions publiques : il crée ainsi l’école du « public choice », ce qui lui vaudra le prix Nobel en 1986.

Lire la suite...