Identification



Qui est en ligne ?

Nous avons 398 invités en ligne
Bienvenue sur www.libres.org
Manifeste PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction   
Jeudi, 14 Août 2014 17:04

Vous serez parmi les premiers à signer le Manifeste !

 

Quel Manifeste ? Son texte vous est proposé ici même. Son titre : Français, retrouvons nos libertés ! 

Pourquoi ? Parce que vous attendez en vain le seul changement que la classe politique, tous partis confondus, ignore ou rejette : rendre leur liberté aux Français. 

Pourquoi maintenant ? Parce que vous prouverez l’existence dans notre pays d’un courant de pensée puissant et cohérent au moment où candidats et partis se dispersent dans des réformes illusoires et des querelles de personnes. 

Comment ? En signant notre pétition ici même : JE SIGNE LE MANIFESTE

 
Un prix Nobel néo-classique PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Lundi, 13 Octobre 2014 00:00
Sciences économiques l www.libres.org

Je saluerai bien sûr comme il convient l’attribution du Nobel de Science Economique à Jean Tirole, directeur et créateur (avec Jean Jacques Laffont) de la TSE (Toulouse School of  Economics). La modestie qui a marqué ses premières réactions est sympathique, ainsi que son désir de ne pas s’engager dans la discussion avec les journalistes qui se hâtaient de lui demander son opinion sur la politique économique française. Il s’est contenté de rappeler avec discrétion la nécessité de réformes dans notre pays et en particulier la diminution des dépenses publiques. Il a su diriger la TSE en excellent entrepreneur, il a obtenu des financements astronomiques tant des pouvoirs publics que des fondations privées. Ses liens privilégiés avec les milieux industriels lui ont donné les moyens et la célébrité dont il avait besoin. Membre de l’académie des Sciences morales et politiques et du Conseil d’Analyse Economique, il a cumulé à ce jour toutes les distinctions françaises et étrangères.

Lire la suite...
 
CROISSANCE : ENCEPHALOGRAMME PLAT PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jean Yves Naudet   
Mardi, 14 Octobre 2014 00:00

La croissance française est en panne. C’est, paraît-il, la cause de tous nos maux : le chômage, les déficits publics, la dette souveraine, le recul du pouvoir d’achat, « c’est la faute à pas de croissance ». Comme les médecins de Molière, nos gouvernants ne cessent de dénoncer la faible croissance, « la croissance, vous dis-je ! ». Sans doute, il y a du vrai, mais la croissance ne tombe pas du ciel et il ne suffit pas de l’appeler pour qu’elle arrive. L’absence de croissance est un vrai problème, mais qui s’explique, comme nos autres difficultés, par l’absence de vraies réformes. Car dans bien d’autres pays, la croissance est au rendez-vous. Pas en France.

Lire la suite...
 
Hommage à Leonard Liggio PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jacques Garello   
Mercredi, 15 Octobre 2014 00:00
Leonard Liggio l www.libres.org

Leonard Liggio nous a quittés. Il est décédé mardi 14 octobre, à l’âge de 82 ans. L’amitié que j’avais pour lui et que lui portait toute la famille libérale française méritait que j’exprime tout de suite la grande peine que nous cause une disparition rapide, après quelques semaines d’hospitalisation. Que notre sympathie soit acquise à Paul, son frère, mais aussi à tous les amis américains que nous avions en commun. Lui, le célibataire, quelle famille humaine a-t-il créée !

Lire la suite...
 
La rançon de l’ignorance PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 15 Octobre 2014 00:00

Cacophonie généralisée sur les « grandes réformes »

Lire la suite...
 
Hong Kong : les parapluies de la liberté PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 08 Octobre 2014 00:00

Les communistes chinois peuvent-ils briser la dynamique de la liberté ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 21

Commandez

Catalogue SEFEL l www.libres.org

Cette apostrophe lancée en 1986 était cruelle à l’époque : la droite qui avait dirigé la France jusqu’en 1981 avait fait le lit de la gauche, elle avait multiplié impôts, réglementations, redistributions, elle avait désorganisé l’école et l’université. La gauche avait parachevé cette œuvre de socialisation de la France. On pourrait interpeller notre droite actuelle avec les mêmes mots, pour les mêmes raisons. La France a besoin d’une rupture, pas d’une alternance.

198 pages, gratuit

Bulletin de commande

Catalogue de la Sefel

Revue des Livres

Jacques Garello

Comment sauver vos retraites

L’ouvrage est sorti des presses jeudi 28 novembr...

Olivier Marteau

L’étrange défaite de la France dans la mondial...

Evidemment, cette défaite est masquée par les qu...

Portait

L’économie mathématique

Les études d’ingénieur de Léon Walras l’ont conduit à rêver d’une science économique qui serait plus rigoureuse, parce qu’elle utiliserait un langage mathématique. Comme Jevons, Walras utilise le principe du « calcul à la marge » pour expliquer la logique des choix individuels. Les hommes mettent en ordre les besoins qu’ils veulent satisfaire et les moyens dont ils disposent. Cette « utilité ordinale » les amène à adopter des solutions parfaitement rationnelles. Exemple fameux : dans le salon où elle consomme tasses de thé et petits gâteaux, la vieille dame anglaise va-t-elle prendre une tasse de thé de plus ou commander davantage de gâteaux ? Quelle « utilité marginale » pour chacune de ces consommations nouvelles? De même qu’on peut connaître une fonction mathématique à partir de ses dérivées, on peut comprendre les choix économiques à partir de l’utilité comparée des diverses décisions marginales.

Ce « raccourci » va faire les délices de plusieurs générations d’économistes jusqu’à ce jour, surtout à partir du moment où des ingénieurs et mathématiciens se piqueront d’économie. A partir de 1980, l’économie mathématique sera aussi le refuge des partisans de la planification meurtris par son échec et qui rejoindront la science économique à travers la passerelle des mathématiques, tout en gardant, comme Walras, une idée mécaniciste et désincarnée de l’homo oeconomicus.

Lire la suite...